Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marathon de Séville 2017

Publié le par Manu Ultra Runner

 

Deux semaines après le 10km de Vincennes (surement la cause de la rechute blessure genou gauche avec evidemment la bi journalière du lundi).

 

Objectif moins de 3h09' ( le genou gauche diminué ).

 

Dimanche 19 Février 2017 :

 

Je me lance dans mon Marathon de Séville avec peu de certitude car j'ai décidé de courir avec une genouillère pour protéger mon genou gauche.

 

La préparation pour le 24h de l'Isère en Janvier à été très intense et la blessure que j'avais contracté fin septembre après les 24h de St Maixent est revenue.

 

J'ai stoppé l'entrainement 10 jours avant Séville afin de me laisser une chance de faire un joli chrono.

 

Le départ retenti, je me dis que je vais tenter le 1er 10km en moins de 40' et pourquoi pas rattraper le meneur d'allure 2h45'.

 

Je décide d'arrêter les frais et me cale à 15 km/h, enfin j'essaye car pas évident, la genouillère est serrée à bloque et bizarrement les booster m'embêtent(je ne les remettrais pas de si tôt).

 

Les km défilent pas de soucis supplémentaire et je me rend compte que ma vitesse est idéale et je commence déjà à faire des calculs.

 

Je passe le 10km en 39'39...tout baigne, pas d'alerte genou, je prend un gel GU goût citron.

 

Grosse chute en allant me ravitailler, un coureur venant de derrière me crochète mon pied droit et bada boum, je me relève très vite, je bois un gobelet d'eau puis rattrape le groupe ou j'étais depuis le 6ème km. Les coureurs du groupe me félicite d'avoir recollé si rapidement et surtout me demande si je vais bien.

 

Le coureur espagnole qui m'a fait tombé est très désolé mais je lui dis que je me sens très bien "MUY BIENE" lol, finalement je quitte ce groupe vers le 13ème.

 

Le 15km est franchit en 59'10 c'est top, mini gêne au genou mais à l'entrainement lors de ma séance sans genouillère jeudi dernier j'avais eu mal dès le 5ème km.

 

20km en 1h18'55'' puis le semi en 1h23'08'' et 1h37'59 au 25ème.

 

Au 30km(1h58'11)....enfin un peu plus loin, Matthias et Céline m'attendent, je leur avais dis de venir pour 10h30 se serait largement suffisant mais là ça à été juste, un peu plus vite et je les ratais.

 

Céline arrive à accroché le rythme pendant 1.2km puis décide de décroché puis Matthias aussi vers le 33ème, les lièvres ont coincés mais c'est vrai que le 15km/h n'était pas prévu.

 

Je retrouve Céline a la Plaza d'Espana, elle recourt un bon km avec moi en prenant des photos, je suis un peu plus dans le dur mais j'avance toujours à 15 km/h, elle me crit dessus, lache rien lache rien, m'encourage de toutes ses forces et ça me fait un bien fou quand elle décide à nouveau de me laisser je suis regonflé à bloque.

 

Je passe le 40km en 2h38'06....je sais que je vais passer sous les 2h48 car Matthias est avec moi il m'aide et m'encourage jusqu'à la ligne d'arrivée, l'émotion est énorme en pénétrant dans ce stade immense.

 

Crampes effroyables au mollet gauche sur les 2 derniers km, genou gauche douloureux mais supportable depuis le 18ème km, j'avais peur qu'il se bloque ou je ne sais pas quoi d'autre...enfin une course incroyable.

2H47'02'' TEMPS réel.

 

Mon premier Marathon en dessous de 3h .

 

Il y a un peu moins de dix ans je courais mon premier Marathon (avril 2007)en 4h07'.

 

REPOS 2 semaines, et surtout on va s'occuper du genou.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article