Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le CR des "6 Jours d'Antibes 2012"

Publié le par Manu Ultra Runner

 

 

Plus de 120 Inscrits pour cette dernière édition des 6 Jours d'Antibes et je suis heureux d'y avoir participé.

 

 

Le plateau est très relevé et les organisateurs pensent que les 900Km seront dépassés.

 

 

1er Jour :

 

Tout ce que je pensais connaitre de cette course, tout ce que j'avais préparé en temps de passage et allure, a été réduit à néant en 6H Seulement.

 

Il est 22H, je suis fatigué, je viens de parcourir 41Km et donc comme prévu je sieste une vingtaine de minutes.

 

Le réveil est cruel, la vérité est cruelle, mentalement et physiquement c'est le doute total.

 

Je devrais laisser tomber car dormir si peu, je m'en sens incapable mais Céline ma femme m'assure que ça va aller mais je dois revoir toutes mes prévisions rapidemment et m'organiser différemment car le 6 Jours a déja fait son oeuvre.



 

Céline part à la pêche au bonnes infos auprès de Pierre-Michael Micaletti, Gilbert Codet, Mimi et Bernard Chevillon puis on essaye de trouver une organisation de course viable et qui me redonnera le moral car là c'est la soupe à la grimace.

 

SAM 2810


 

La 23ème Heure de course est marquée par une tempête redoutable qui va me permettre de me reposer une heure de plus de ce qui était prévu.

 


Le vent et la pluie auront fait leurs petits dégâts, dans notre tente quelques infiltrations mais tout est sous contrôle car je gardais un oeil ouvert.

 

Je suis un peu inquiet car Céline est dehors...mais quand elle revient près de moi le réconfort est énorme.

 

Pendant que j'ai les yeux fermés, Céline s'occupe de mes pieds, ce rituel, elle le refera très souvent car il faut éviter l'arrivée des ampoules ou au moins la repousser le plus loin possible dans la course.

 

J'avance quand même et je boucle le premier 24H à 129Km.

 

BILAN CHIFFRE 1er JOUR :

 

- 3 Siestes entre 22H et 7H ( 20min, 35min et 50 min )

de 14H à 15H15 arrêt pour soins puis forcé car violente tempête.

Temps total hors course environ : 4H 

 

2ème Jour :

 

Bien sûr, le fait de passer le premier 24H à 16H en plein soleil n'a aucune importance car tu dois continuer à courir, la course continue et il reste 5 Jours.

 

J'ai mal partout mais j'ai un peu le sourire car j'ai trouvé mon rythme et cela doit me permettre de boucler ce deuxième 24H en 100Km au moins.

 

2012-06-05 21.25.39

 

 

Céline et moi décidons d'adopter un mixte des propositons de sommeil de Mica et Gilbert, je dormirai d'environ 22H à Minuit chaque nuit.

 

La chaleur est pesante dès 8h du matin et jusqu'à 18h donc je me ravaitaille toutes les 10 minutes.

 

Quand je cours j'ai mal, quand je marche j'ai mal, même à l'arrêt j'ai mal mais putain qu'est ce qui se passe dans mon corps.

 

 

 

Deuxième 24H 105Km.

 

BILAN CHIFFRE 2ème JOUR :

 

- 2 Siestes ( 22H à Minuit et 4H50 à 5H30 )

- Temps total hors course environ : 6H (soins/repas/douche/dodo)

 

3ème Jour :

 

Coucou voici l'arrivée de la première blessure, une bien belle tendinite derrière le genou droit.

EH oui, fallait pas rêver, 144H sans bobos ça aurait été du top niveau!

 


Donc direction l'infirmerie sur l'insistance de Céline mais bon à part un arrêt de plusieurs jours et de la glace y a pas grand chose à faire...

P6060618

Les conseils des anciens me vont mieux, tu peux courir dessus mais doucemment, ça tombe bien quand je cours, j'y vais doucemmmmmmment.

 

Aie, je viens d'y repensser, il faut faire minimum 100Km par jour mais cela devient de plus en plus dur car les arrêts se multiplient.

 

Au fait, tous les coureurs vous le diront, que de temps perdus à aller au WC/douche (descendre 10 Marches puis les remonter bien sûr ) personnellement j'ai fait ce trajet une bonne quarantaine de fois donc au moins 800 Marches parcourues.

 

J'embête Mimi car j'ai envie de citron et elle n'en a pas, je lui demande à chaque tour...

 

Je pense que Céline, Mimi, Gilbert et sa femme ainsi que Mica m'ont vraiment aidé moralement sur ces trois premiers jours.

 

Les filles s'éclatent à Antibes

 

Il y a beaucoup de solidarité dans l'effort entre tous les coureurs, les premiers ont des mots de réconfort, certains discutent quelques secondes avec vous et bien sûr il y a les compagnons de galère avec qui l'humour est toujours au rendez vous :

 

Gérard Maffre, Fred Pettaros, Greg Scotta ( 72H ), Fabiano Faorlin, Bernard Chevillon, Jean Charles Cailliez, Thierry Duplan et Thierry Fargeas...et beaucoup d'autres car on s'est vraiment fendu la gueule par moment.

 

Troisième 24H 102Km.

 

BILAN CHIFFRE 3ème JOUR :

 

- 2 Siestes ( 22H à Minuit et de 3H50 à 4H20 )

 

- Temps total hors course : 5H 

 

4ème Jour :

 

Toujours pas d'ampoule, car à chaque arrêt Céline fait le checking et si nécessaire les soins (NOK, Bandage), c'est le grand luxe par rapport aux participants sans accompagnateur.

 

Mes jambes sont lourdes mais le plus alarmant c'est la petite douleur à l'intersection bas du tibia gauche et pied ( OH NON pas les releveurs ), je le savais tendinite à droite hier, c'était évident par compensation à gauche que quelque chose allait apparaître.

 

Bon pas de panique, Céline, Super Céline va chercher des patch Anti inflammatoire, car il faut faire vite.

 

P6070659

 

Les tendons d'achilles sifflent en coeur, toute la machine se dérègle et j'ai les larmes au yeux mais bizarrement je ne flanche pas.

 

Je prend mon temps pour mettre de la glace le plus souvent possible sur le genou droit, arroser d'eau froide mes muscles et les releveurs sont patchés.

 

Jimmy Boubakeur lui aussi se fait pourrir avec une tendinite, les podologues lui ont fait un méga strap de maintien et vive le bricolage, la plupart des coureurs sont tellement courageux (et têtu!) que quelque soit la blessure ils avancent vaille que vaille!

 

2012-06-07 11.52.29

 

Jimmy et Moi, ce fameux quatrième jour, on se lance dans un 12 Kilomètres bien dynamique, en plein soleil pour prendre un peu de bonus pour demain...je reste avec lui jusqu'à 15H puis je reprend mon rythme.

 

Le tempo donné par Jimmy me laisse des traces, j'ai abusé, en tout cas c'était sympa d'avancer à ce rythme!

 

La chaleur est insupportable, beaucoup de coureurs quittent la piste, je dis à Céline qu'à 16H j'irai me reposer.

 

Quatrième 24H 104Km.

 

BILAN CHIFFRE 4ème Jour :

 

- 2 siestes ( 19H à 19H20 et 21H45 à minuit )

- temps total hors course : 5H30

 

5ème Jour :

 

On démarre ce 24H par du repos et des soins jusqu'à 17H.

 

Les releveurs ont fait leurs victimes mais moi je m'en sors plutôt bien même si courir me demande toujours beaucoup d'efforts.

 

Marc Etiemble et Christian Efflam ont préféré arrêter la lutte  pour les premières places mais finiront tout de même leur 6 Jours.

 

SAM 2823avec Marc Etiemble et Gilbert Codet.

 

100KM/JOUR j'ai mal partout et pourtant je ne cède pas, je m'accroche et mon corps tout entier accepte le défi.

 

La nuit, j'en profite pour faire des efforts supplémentaires et parcourir au minimum 35 Kilomètres entre 1H et 6H.

 

La chaleur est vraiment démentielle, la poussière s'introduit partout et je crains la déshydratation à chaque kilomètre parcouru.

 

2012-06-03 16.28.39

 

1H avant la fin de ce 24H une communion sympa se met en place nous sommes quelques coureurs à prendre place dans un groupe formé de Cristina, Jean et Jean-Pierre Guyomarch'.

 

L'allure de ce groupe me va très bien et donc je cours avec eux sans difficulté puis d'autres coureurs se joignent à nous, on se retrouve rapidemment à une vingtaine et le rythme est imposé par Cristina.

 

Nous enchainons environ cinq tours avant qu'un drame ne surgisse, alors que nous arrivions sur le ravito, une petite bousculade fait trébucher JP qui s'égratine profondémment sur l'épaule.

 

Tous derrière Cristina

 

JP rejoint le petit groupe pour un dernier tour... mais la chute lui a en fait aussi causé une grosse entorse à la cheville, il ne pourra pas finir la course.

 

Cinquième 24H pile 100Km à l'arrachée!

 

BILAN CHIFFRE 5ème Jour :

 

- 2 siestes ( 22h à Minuit et 5H20 à 5H50)

- Temps total hors course : 5H10

 

6ème Jour :

 

De 16H à 17h15min soins et repos ( pas dodo ) puis c'est reparti...

 

Je me dis qu'atteindre 600Km, c'est possible mais Céline me dit que ce serait beaucoup mieux de finir sur un 100Km et donc 641km au total, je n'y crois pas une seule seconde.

 

Entre 16H et 00H00 je n'est fais que 15 Km, il me reste 16H pour faire 85Km, sur le papier c'est facile, la réalité me donne envie de vomir!!!

 

Minuit, le réveil vient de sonner, Céline comme d'habitube est au petits soins curieusement je me sens fort mais c'est surréaliste, et pourtant je me sens super fort...Je m'impose de me calmer, malgré ce sentiment de puissance mon premier tour nocturne est une galère 14 minutes!

 

Mes douleurs, mes gênes sont tout à coup très supportable et j'en profite donc pour enchainer les kilomètres je me vois dépasser les ténors du Classement général, rien ne me résiste.

 

Je lâche les chevaux pendant 3H30 c'est la fête, je double, je redouble....Ahh quand on est con, on est con à fond, je devais penser que cela durerais jusqu'à 16H.

 

Hélas à 4H30, plus personne, la machine s'éffondre et juqu'à 5H c'est la siestounette!!!

 

5H05 démarrage a 2KM/H ça couine dans les articulations, la journée s'annonce méga longue, mais j'ai le moral...pour l'instant.

 

Hier midi Céline m'avait acheté un énorme burger, very délicious et j'ose lui demander le même pour ce dernier midi de boucherie.

 

Je passe les 600Km vers 7H15 puis je petit déjeune rapidemment ensuite je me remet en marche très difficilement.

 

6 Jours d'Antibes 2012

 

Beaucoup de concurrents sont vraiment mal et pourtant j'ai l'impression qu'il y a autour de moi que des bolides, c'est un cauchemar.

 

IL est midi et il me reste 21 Km à parcourir en mois de 4H, de la rigolade sauf qu'il n'y a plus d'essence dans le moteur.

 

D'ailleurs à 14H il me reste encore 12Km à faire, et je m'en fout, je suis content de moi et je veux seulement dormir...

 

Sur le parcours j'arrive à hauteur du camping car de Bernard et Mimi Chevillon, je demande à Mimi de me réveiller dans 10 Minutes et dans la foulée je m'éffondre sur son lit de camp.

 P6090710

A mon réveil, tout est flou, mon coeur s'affole, beaucoup de gens me regardent, je me dis qu'il a du m'arriver quelque chose??? Puis je dis à Mimi, j'ai dormi combien de temps ?

 

Elle me répond 10 minutes comme tu me l'avais demandé, Céline et Bernard sont là aussi à me regarder...

 

Bernard prend les choses en main et me dit qu'il va m'emmener jusqu'au 641ème.

 

Les minutes passent, j'ai envie de pleurer tellement je suis fatigué mais Bernard me donne de l'énergie et fait tout pour me relancer.

 

P6090709

 

Dès que c'est possible, Bernard me fait courir et c'est comme ça que nous y sommes arrivés.

BOOM plus de 100Km en 24H.

 


BILAN CHIFFRE 6ème Jour :

 


- 2 Siestes ( 22h à Minuit, 4H30 à 5H et 14H15 à 14H25 )

- Temps total hors course : 6H

 

6 JOURS 641,650Km.

 

Mes larmes explosent et se mélangent aux larmes de Céline, nous avons réussi quelque chose d'énorme, de fantastique et d'incroyable.

 

P6090730

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

François-Marie 14/06/2012 13:37

C'est beau ! Vraiment beau ! Et zut, voilà que je verse une larme avec vous deux ! Bravo et merci !

Manu Ultra Runner 15/06/2012 12:25



On pleurera ensemble Mardi soir...De bonheur d'être réunis autour d'un bon repas. La Bise Mon ami François-Marie