Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RESULTAT SAINTELYON 2011 ( Mon CR )

Publié le par coachcourseapied

 

 

Le Samedi 3 Décembre, départ à 8H30 de Neuilly Plaisance direction Lyon, une ville que je ne connais pas du tout pas comme Ange qui lui y a vécu 2 ans.

Ange est suréxité, pendant tout le trajet on fait la course, on se projette, il choisi un itinéraire agréable grâce à un léger détour, on mettra 4H30 pour rejoindre notre camp de base de luxe ( Appartement de ERIC et GERALDINE, des hôtes en OR ).

 

Quand on arrive sur Lyon, direction le Monop' pour quelques courses, puis dans notre chance un pur hasard, nous nous sommes garés dans la rue ou se trouve  notre nid du week end sauf que l'on doit courir à partir de minuit....ou Marcher ( mdr )

 

 

 

L'accueil du couple d'amis d'Ange est très amical, chaleureux, Géraldine nous installe comme des pachas.....tout est fait pour que l'on soit en pleine forme pour l'heure H.

 

SAINTELYON 2011 001Eric et Ange!

 

Le but de cette fin d'Après Midi, dormir mais Ange opte pour juste du repos sans dormir, discuter et écouter de la musique mais moi en bon coach j'insiste pour qu'il dorme....Mais finalement perso je dormirais une fois 45 Minutes puis 15 minutes vers 18H, quant à Ange pas une minute de sommeil....Par contre au niveau hydratation, on aura été serieux tous les deux en buvant quelques litres d'eau.

 

Nutrition : deux repas entre 15H et 20H, pâtes et viandes blanche....

 

Eric nous emméne sur ST Etienne à 21H, nous arrivons un peu avant 22H et l'Ambiance au parc des Expos est convivial mais avec Ange( il découvre l'ambiance ULTRA ) nous nous apercevons très vite qu'en therme d'équipement, il n'y a pas de touriste....

 

La pluie commence à tomber, au moment ou nous retirons nos dossards ( vers 22H30 ), une personne de l'organisation nous averti que sur les hauteurs du parcours , les averses se multiplient et que les grosses flaques et la boue seront au rendez vous.

 

Le Parc des expos fourmillent de coureurs et donc la chaleur monte ( il fait vraiment trop chaud ), finalement, nous trouvons une astuce, nous nous faufilont dans le stand Privée des coureurs AREVA et là il fait plus frais, hélas nous ne passons pas inaperçu....mais personne nous dénonce et au contraire, un lien se crée et nous passerons un super moment à leur coté.

 

SAINTELYON 2011 005

 

Nous discutons avec des novices dans ce genre de course, deux mecs trop cool, ils courent pas souvent et leurs distances max est un semi Marathon, Ange quant à lui à déja plusieurs Marathons à son actif et des tonnes de semi, mais il parait que la SAINTELYON est inclassable....BIZARRE OU EFFRAYANT???

 

Nous réussissons à taxer 2 euros à nos convives Areva car les gobelets pour les ravitos sont payant ( caution 1 euro )....perso je trouve cela ridicule!!!

 

Au retrait des dossard on nous remet un sac à dos ( n'importe quoi, il aurait été plus évident de nous le donner à l'arrivée ) enfin c'est mon avis et c'est vrai que pour ceux qui abandonne, ça leurs fait un souvenir MDR

 

Bon il est 23H26, quand nous décidons de partir en direction du départ et à notre immense plaisir LOL nous arrivons à 23H48 sur la ligne de Départ loin très loin derrière les premiers......une erreur ( car le terrain va être totalement déformé avant notre passage )

 

Ange, me parait plutôt en forme et donc je me dis naivement que ca va le faire, nos blessures sont endormies, ma cheville gauche n'est plus qu'une petite gêne derrière le strap et pour le genou d'ANGE ca à l'air dêtre guéri, notre entrainement, évidemment à été emputé d'un long mois mais soyons positif, on est frais et dispo...

 

Minuit et quelques minutes pour enfin passer sur la ligne de départ, on est concentré, Ange calque ma foulée et à chaque petite difficulté nous marchons, nous nous sommes mis d'accord, le but c'est de finir.....AH C'EST beau l'inssouciance.....

 

Au bout de une heure, je me dis que nous avancons trop lentement pour espèrer faire un chrono sympa mais ce qui m'inquiète le plus c'est que ANge n'a plus l'air facile, il a chaud, quelque chose cloche et moi perso je me ballade ( so facile ), je le félicite, je reste positif pour le booster mais quand on arrive au 18ème KM tout bascule....

 

Et oui, Ange me dit qu'il a envie de dormir, tient donc, il faisait l'idiot au 7ème Kilomètre en disant " ICI COMMENCE L'ENFER " bien vu MON POTO, finalement après un arrêt intelligent au ravito ( mangez, boire, vider les cailloux des chaussures ) comme par miracle Ange c'est refait une santé et repart plûtot correctement et on avance...comme on peut car le terrain est méchament endommagé et nos frontales éclairent "mes Couilles"MDR

 

SAINTELYON 2011 013

 

On en rigole, les pieds mouillés, pour moi c'est toujours la méga forme , j'essaye de faire comprendre à Ange qu'il faut avancer coute que coute malgré les douleurs, le parcours, la fatigue, la nuit, le froid ( en hauteur ) mais le message dès la 4ème heure passe de plus en plus mal et d'ailleurs nous ne courons presque plus....encore un peu dans les descentes!!!LOL

 

Ange à encore quelques sursauts d'energie inexpliquable mais très agréable pour moi car on avance en courant WAHOU; bon à 8KM/H...Ange est un battant, nous arrivons à un endroit de la course suréaliste un embouteillage de coureur ( tiens bizarre, que se passe t-il ? ), une énorme flaque d'eau ( une marre, un mini lac MDR) barre le chemin, à gauche une paroi en bout très glissante, à droite des barbelés.....Pas trop de solutions agréable, va falloir se bouger....et puis là tout d'un coup ANGE soulève une pierre énorme et la projette pile au milieu de la flaque et du coup tente d'enjambé l'obstacle mais hélas le gant de sa main droite se coince dans un barbelé, derrière moi des coureurs nous demande " d'accélérer le mouvement " MAIS BIENSUR JE LUI ARRACHE LE DOIGT ET ON REPART MDR, enfin nous passons et personne à part moi remercis Ange pour son geste " Héroique ", il aurait pu se briser le dos!!!!

 

 

 

Nous arrivons au 38ème KM et pour Ange c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, il en peu plus et il me le fait savoir " Manu, j'ai mal derrière les genous, je suis sans force, j'en peu plus, " je feins de ne pas entendre et je continu à marcher en espérant qu'il s'accroche au moins à ce petit rythme et cela marche.....Il se met en mode robot et avance.....Le terrain est dangereux ( boueux à l'extrême et très caillouteux ), la Saintélyon c'est pas une course de " PETITS JOUEURS " ( j'aurais pu être plus vulgaire MDR)

 

Les ravitos redonnent des courts moment d'énergie et Ange se relance quelques mètres à chaque fois, à 23KM de l'Arrivée nous voyons un Car rempli d'abandons et une dame de l'organisation nous invite à ne pas regarder....TU M'ETONNES!!!? Moi je regarde Ange puis le car puis Ange puis le car mais Ange veut et doit continuer, il abandonnera donc jamais en tout cas pas cette fois, il continu tête basse, au bord des larmes...

 

Mentalement, j'ai plus envie de marcher , mes encouragements n'ont plus d'effet sur Ange, j'essaye des mots des phrases " electrochocs " mais plus rien n'y fait Ange est " dans le monde des morts vivants ".

 

Il Reste 15Km, je dis à Ange qu'il n'a plus besoin de moi, on vient de marcher près de 5H et il est temps de se séparer mais il n'a pas l'air de comprendre, je pars mais au bout de cent mètres je l'entend il crie....je reviens sur mes pas pour savoir ce qu'il veut mais ses paroles sont encore les mêmes il est agacé, enervé, sans force, perdu mais je repars car je suis trop frustré il me reste 14Km pour m'amuser et je compte bien me faire mal moi aussi....

 

Sans le faire exprès et je le serais que plus tard l'electrochoc à marché et Ange finira en 11H37 " WAHOU " ( quelle détermination ).....

 

SAINTELYON 2011 014

 

J'envoi un texto à Eric " J'arriverai au plus tôt vers 11H et Ange vers 12H15 "....Il me répond qu'il sera là ( sacré Eric, un vrai Ange )

 

Je ne sais pas si mes jambes sont fatiguées ou pas mais j'ai décidé de me faire plaisir et quand je passe au dernier ravito ( je le traverse sans un regard pour les bénévoles, je suis dans ma bulle, je veux me faire mal ) mes jambes veulent courir courir courir encore encore courir et j'ai un sourire énorme de PLAISIR....une pensée pour Ange ( je suis certain qu'il va boucler cette putain de course d'enfer )!

 

Il reste un peu plus de 10Km quand je me retrouve nez à nez avec la côte des " acqueducs de Beaunant " et je m'apercois qu'une cinquantaine de coureurs marchent péniblement vers le sommet.....PFFF perso je me lache et j'explose mon rythme cardiaque, j'arrive au sommet essoufflé comme jamais mais mes jambes sont vraiment très bien et mon rythme ne faiblit pas et beaucoup de coureurs me regarde envieux, des spectateurs me poussent à accélerer encore......

 

Enfin, je sens une légère fatigue au moment de franchir quelques escaliers....mais une gorgée de COCA me fait immédiatemment un bien fou et je me relance....

 

Les 5 derniers KM sont interminables et poutant j'ai l'impression de planer, toujours plein sourire, je double je double, que des coureurs marchant vers GERLAND....

 

Je franchi la ligne d'arrivée, aucune émotion de fierté, bizarre, j'espère juste que ANGE va en finir sans trop de bobos...je regarde mon chrono qui tourne encore " 10H45 " pfffff, bah oui Eric n'est pas là car il n'est pas 11H....TROP VITE, je rigole tout seul!!!!

 

Eric et Géraldine arrivent à 11H et m'emmène à l'Apparte pour un bain bien mérité mais a peine arrivé à l'apparte, j'avais même un pied dans le bain, Eric qui venait de consulter les temps de passage me dis que Ange est passé à 10H48 à 5km de l'arrivée , du coup on se remet en route vers la ligne d'arrivée mais hélas trop tard.....SACRE ANGE il en a FINI en 11H37 ( HEUREUX......Trop têtu, chapeau le GUERRIER )

 

SAINTELYON 2011 019

 

Cette Edition 2011 aura écartée de la course 1400 Participants.......

 

MILLE MERCI à Géraldine et Eric qui nous ont vraiment gâtés.....

 

 

 

 

Commenter cet article