Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ULTRA MARATHON un sport extrême!

Publié le par coachcourseapied

Je me réveille, l'envie de courir est brulante et envahissante mais je frustre mon corps encore quelques heures.

L'Ultra Marathon m'a apporté une passion extrême au delà de toutes mes espérances et surtout bien plus forte que toutes les passions que j'avaient connues jusque là.

 

L'endorphine, le désir, la puissance, la jouissance, l'adrénaline....la course à pied m'en donnait un aperçu, l'Ultra Marathon, lui, déversse en moi ce cocktail de sensations ultrajouissif qui entraîne une dépendance violente mais agréable.

 

J'ai dans un coin de ma tête, des courses de rêves, et quand je me couche, mes premières pensées m'emmènent sur des routes à travers le monde entier à des vitesses vertigineuses.

 

Il y a trois jours je bouclais le 100Km de Theillay, pourtant et dés le lendemain mes jambes en redemandaient, elles veulent des KM encore des KM.

Superbe drogue que l'UltraMarathon, dangereuse pour certains, gérable pour très peu de coureurs mais tellement fantastique.

 

Ne le cachons pas, nous les coureurs d'Ultra, nous sommes très exposés, l'envie est violente et inssassiable, il faut que l'on court sinon, on croit à tord que c'est le repos du guerrier et pas loin d'être le repos éternel...la famille, les amis, les copains nous maintiennent à la surface et sont là pour nous ramenez à notre quotidien, nous rappeler les priorités, le travail, les proches et ensuite la passion; ET ILS ONT RAISON!

 

 

 

Mais seul face à cette passion, plusieurs d'entre nous, y laisserons des plumes encore et encore.

Le piège d'enchainer des courses malgré la fatigue, les blessures, est dangereux car souvent les conséquences seront graves et quelques fois malheureusement irréverssibles.

Personnelement, cette année après l'Etoile Savoyarde j'avais prévu de courir la Trans Ardennes voie verte ( 83Km env ) mais j'ai préféré couper pour me reposer et surtout profiter de mes proches.

Les proches, vous savez, la famille, les amis et les collègues, bah oui, on éxagère, cette drogue que l'on adore peut tout prendre, tout absorber donc attention soyez prudent et un peu moins gourmand. 

Combien de courses par an ?

Ne pas oublier que tôt ou tard, si vous éxagérez, votre corps vous le repprochera, votre entourage vous le repprochera et oui comme toute passion, elle prend de la place dans votre quotidien mais le maître à bord, c'est vous, alors ne vous laissez pas déborder.

Le mieux est de prévoir à l'avance des moments complètements détachés de la course à pied, des moments dédiés à vos proches, des vacances par exemple mais ce peut être des sorties, des week end.

 

Bon la leçon de moral est finie,

 

A Ma petite Femme.

 

MON ARTICLE ILLUSTRE PAR UN REPORTAGE AU 20H DE TF1 :

http://videos.tf1.fr/jt-20h/quand-le-sport-devient-une-addiction-6737609.html

 

 

 

Commenter cet article