Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CR 100km Millau 2008

Publié le par Manu Ultra Runner

CR de Stéphane Félicité accompagnateur de luxe, mon ange gardien.

 

Souvenir souvenir, il y a juste un peu moins de 6 ans.

CR 100KM MILLAU 2008 par Stéphane Félicité.

 

 

 

 

ET VOUS ETES ENCORE LA ??

 

Vendredi 26 Septembre 5h30. Manu me réveille. J'ai dormi chez lui et dans trente minutes, son frère vient nous chercher pour nous conduire à l'aéroport. Je me réveille fatigué et un peu malade. Mal au crâne, un peu de mal à tenir debout et j'ai froid. Je prends un thé et une clémentine. Le temps de faire un tour par la salle de bain et le frère de Manu sonne.
Nous
avons un sac chacun plus le vélo à embarquer. 
Sur
le trottoir, il fait encore nuit, un peu humide et une température qui ne dépasse pas les 4°. Il faut enlever la roue avant du VTT pour la faire rentrer dans la voiture mais ça passe. Je m'installe sur le siège arrière avec mes nausées. Ca roule plutôt bien. Il est très tôt. J'entends Manu discuter avec son frère mais je ne distingue rien. Je me demande plutôt comment ne pas vomir avant l'arrivée à l'aéroport. 
On
arrive à Orly, je commence à compter les secondes. On a que quelques minutes pour décharger les bagages mais j'ai déjà prévenu que je file aux toilettes. La dame pipi me demande 1 euro. J'ai pas de monnaie !!! Tant pis je cours vers un chiotte, après tout je ne vois pas comment elle pourrait mempêcher dy aller. Exit la clémentine ! J'espère que ça ira mieux maintenant. Je sors des toilettes et voit Manu avec les bagages et le vélo. Ma première question est
-
Tu as ma sacoche
-
Non !
-
Ben j'ai mes papiers dedans, ton frère est parti avec !! Sans ma carte d'identité, je ne peux pas prendre l'avion.
-
Ah merde !
-
C'est pas grave, on l'appelle et il fait demi-tour
-
Oui mais... mon frère n'a pas de téléphone portable !!

Manu
appelle sa belle soeur et lui explique la situation. Il est 6h30, l'avion décolle à 8h25 et son frère habite dans le 94. Sauf qu'à 7h, la circulation est très dense. Le frère de Manu n'est jamais arrivé en retard au travail. Ce jour-là, il a revenir à l'aéroport et est allé travailler en arrivant très (très) en retard. 

Entretemps,
je ne vais pas mieux. Toujours malade, je trouve un banc pour dormir un peu. Les nausées me reprennent et je gagne un second tour aux toilettes. Je cherche une pharmacie qui bien évidemment est fermée. Ah oui, petite parenthèse ; si à Orly vous êtes en train de mourir devant une pharmacie à 7h du matin parce qu'elle est fermée, vous pourrez toujours vous consoler en achetant dans la boutique d'en face (ouverte dès 7h) des peluches !!

Pendant
que je fais le boulet, Manu passe à l'enregistrement. Le vélo doit être protégé et pour ça, il doit acheter un carton à l'autre bout de l'aéroport. Prix du carton 20 euros ! Il retourne à l'enregistrement, coût du paquet spécial en soute, 20 euros !

Il
me voit arriver, la tête dans le sac et je sens que ça ne le rassure pas du tout. Heureusement, la pharmacie ouvre et je peux acheter un cachet pour remettre de l'ordre dans mon estomac, mais je tiens à peine debout. 

8h,
Manu me dit qu'il va prendre l'avion. Si je ne peux pas prendre celui-ci je devrais prendre le suivant. 
8h20,
le frère de Manu arrive me donne mon sac en me disant qu'il a mis 45 minutes pour faire les 400 derniers mètres !!
Bref,
je cours vers les portes d'embarquements et je demande à une charmante dame si je peux encore attraper mon vol.
Elle
me demande quel avion, je lui réponds celui pour Rodez de 8h25 et elle me répond
-
Et vous êtes encore ?? Je suis désolé, mais c'est trop tard, en plus vous n'êtes pas enregistré, il faudra prendre le prochain.
-
A quelle heure ?
-
16h30 mais vous ne pourrez pas le prendre
-
Pourquoi ? il est complet ?
-
Non, vous avez un billet qui n'est pas échangeable et pas remboursable. Allez donc voir le guichet Air France, ils pourront peut-être vous aider.

Au
guichet Air France, on me répète la même chanson. Du coup la solution est de racheter un billet d'avion. Pour aller à Millau, il faut soit aller à Rodez et prendre un bus, soit aller à Montpellier et... prendre un bus. Rodez c'est 16h30, Montpellier 11h30.
-
Donnez moi un aller simple pour Montpellier !
-
Ah non, ce n'est pas possible !
-
Pourquoi ?
-
Parce que vous ne pourrez pas revenir
-
Mais j'ai un billet de retour !
-
Ah non, pour avoir ce billet de retour, il fallait valider l'aller en prenant l'avion !!
-
????? Et comment je peux faire pour valider cet aller ?
-
Il faut prendre un billet pour Montpellier au tarif fort
-
Et combien ça coûte ?
-
360 euros (dit-elle sans rire)
-
Pardon ?? Bon, et si je prends un aller-retour Paris Montpellier ?
-
C'est 370 !
-
Ah ah ! N'importe quoi et pour Rodez, l'aller simple ?
-
C'est 430 euros !

C'était
le quart d'heure "chez Air France, on aime l'argent ! Et tant qu'à faire, on vous embroche sans vaseline".

Je
descends au niveau -1 de l'aéroport d'Orly se trouve un petit guichet, avec une charmante jeune femme portant une chemise sncf. Je lui explique la situation. Elle me trouve un train Paris-Rodez qui dure 5 heures à 160 euros l'aller simple. C'est un moindre mal mais ayant déjà perdu un billet d'avion, je me dis que cette petite balade dans le sud de la France commence à me coûter

Voir les commentaires

Remise en forme, semaine 2.

Publié le par Manu Ultra Runner

 

Lundi 28 Juillet :

 

Séance 15.5km en 1h35 dont 30' en accompagnement(récup des 30km de la veille) très léger au Lac des minimes. 

 

Mardi 29 :

 

Initiation au tapis de course et 1er test allure, recherche de confort course/marche.

2H pour 18.4km de parcouru.

 

20' première minutes compliquée puis jeux avec la machine en faisant des changements d'allure fréquemment.

 

Allure de marche entre 30" et 50" toute les 5' à 6.2 km/h, allure de course 9.5 de moy.

 

Mercredi 30:

 

Séance du jour test cardio(nouvelle ceinture) et un peu de vitesse.

 

14km en 1h15' avec FC moy de 136 Bpm, dont test vitesse 1000m(sur le 7ème et 11ème km).

7ème km : 3'26 avec 177 bpm au plus haut

 

11ème km : 3'17 avec 182 bpm au plus haut

 

 

 

 

Jeudi 31:

 

14kM en 1h14' avec FC Moy 137 Bpm, séance en côte D+ 216m.

 

Vendredi 1er Août :

 

35.3 KM en 3h21' D+ 526m, 16 côtes de montées dont 11 x la côte du Baltard.

 

Samedi 2 Août :

 

REPOS

 

Dimanche 3 Août :

 

17.2 km en 1h38' D+299m FC Moy 133Bpm.

 

 

Voir les commentaires

Bilan Kilométrique mi-saison 2014

Publié le par Manu Ultra Runner

Depuis le début de l'année, j'ai couru environ 2050km dont :

 

 

638km en Ultra, L'étoile Savoyarde (356km) + 100Km de Vendée + 24h de Rennes (182km).

 

 

4 Marathons : Rome(record perso battu) en Mars, Paris en Avril, Sénart(record perso battu) le 1er Mai et Marne et Gondoire le 8 Juin donc 4 x 42.195km soit 168.78 km

 

 

Le reste à l'entrainement : environ 1300km.

 

 

 

 

 

Joel Richard essaye de me dépasser en côte...

Joel Richard essaye de me dépasser en côte...

Voir les commentaires

Semaine remise en forme.

Publié le par Manu Ultra Runner

Lundi 21 Juillet :

 

Accompagnement à Vincennes de la TEAM Beija, 11km cool , pas pour tous apparemment.

 

+1.5KM seul au retour .

 

 

Mardi 22 Juillet : REPOS

 

 

Mercredi 23 :

 

8.4KM en 47'20'' soit 10.6 km/h de moyenne (avec Céline). 

 

Jeudi 24 :

 

11.9KM en 1h. Footing Parc de la Haute Ile

 

Vendredi 25 :

 

10km en 50'40''. Footing à 10h30 bords de Marne.+ Vélo 20' très cool.

 

Samedi 26 :

 

REPOS

 

Dimanche 27 :

 

43.5km dont 10.8km en 1h, puis rando course avec la TEAM BEIJA 30.6Km en 4h puis 2.1km pour finir la séance.

 

 LA TEAM BEIJAFLOR (Pas au complet).

 

 

Voir les commentaires

CR et Résultats Etoile savoyarde 2014

Publié le par Manu Ultra Runner

Ce petit CR me tient à coeur car cette course magnifique qu'est l'Etoile savoyarde m'a donné comme en 2011 une joie incommensurable.

 

Céline m'a accompagné en vélo tout au long des 6 étapes sauf un petit morceau de la 2ème étape où la pluie aura eu raison de sa détermination, malgré cela elle fera une quinzaine de km en courant lors de cette étape Ultra pluvieuse.

 

Chaque jour le départ aura été donné à 7h précise, le lever entre 5h et 6h selon les coureurs, dès le 2ème jour je me suis senti comme libéré de mon quotidien et enfin totalement libre pour profiter de ma passion.

 

Pendant l'ensemble de l'étoile savoyarde j'ai couru avec des runnings ouvertes.

 

Deux raisons pour ce choix, la première pour la prépa Spartathlon et l'autre protéger mes doigts de pieds.

 

Au delà de l'aspect sportif, cette épreuve de 6 jours reste une aventure incroyable où l'on partage énormément de choses avec les autres concurrents, les bénévoles ainsi qu'avec les Codet.

 

Les rencontres et les retrouvailles étaient sensationnelles, je me suis tellement amusé, les journées et les repas partagés furent de véritables moments d'amitiés.

 

 

L'Etoile Savoyarde du 7 au 12 Juillet 2014 :

 

 

L'Objectif principal était de faire moins de 40h de course pour boucler l'Etoile.

 

Ensuite j'avais plusieurs sous objectifs :

 

  • Préparer le Spartathlon à travers cette course par étape.

 

  • Prendre un maximum de plaisir en ayant le plus souvent le sourire.

 

  • Etre plus régulier dans l'effort, me maitriser dès le départ.

 

 

Mes résultats jour par jour :

 

1ère étape : 51.4km D+969m en 4h56' 

 

L'apréhension et le doute sur ma capacité à réussir ce type d'étape à plus de 10km/h à été levé rapidemment car je me suis senti plutôt très bien, surement trop bien car j'ai brûlé par moment pendant cette étape beaucoup d'énergie.

 

A la fin de cette étape, j'ai décidé de partir plus tranquillement pour les étapes suivantes et surtout avec plus de calme et de sérénité.

Le fait du jour : Au 37ème km énorme coup de pompe, Carmen me dépasse en me disant " Manu, trop ambitieux ".

Jusqu'au 40ème je maintien un petit 9km/h dur dur, c'est le résultat d'une descente faite à bloque ! Je note pour les prochains jours, descendre calmement, soulager les quadriceps!

 

 

2ème étape : 69km D+1467m en 7h03'

 

Une superbe étape en compagnie de Fred Talbourdet, une belle ballade avec un rythme parfois un peu trop élevé, surtout dans les descentes mais un gros kiff d'ultra !!!

 

Encore Merci à Fred pour cette virée !

Le fait du jour : Un troupeau de vaches nous bloquent 4' (l'écart entre nous et le 2ème à l'arrivée de cette étape).

 

 

3ème étape : 59.5km D+653m  en  6h04'

 

L'étape ou j'ai le plus géré et l'ou je me suis économisé un maximum. J'ai fait pratiquement l'intégralité de la course avec Anisse et Fred. 

 

Anisse et Fred découvraient le format course par étape et leur corps commençait à montrer des signes de fatigue, malgré tout ils ont réussi un sacré numéro en bouclant cette étape à plus de 9.5km/h de moy.

 

Le fait du jour :

Comme la veille une pluie omniprésente qui met nos nerfs à rude épreuve, la pluie redouble par moment au delà du raisonnable....ça travail le mental!!!

 

4ème étape : 57.3km D+1327m en 5h54'

 

J'espérai faire une nouvelle fois l'étape en compagnie de Fred mais je me sentais vraiment bien et j'avais envie de me tester sur un rythme un peu plus élevé que la veille. 

 

La première difficulté 10km de côte du 3ème au 13ème me permis de remonter quelques coureurs partis très vite sur le début de l'étape.

 

Ensuite, je savais que je devais rester sage jusqu'au 39ème et finir fort pour la petite vingtaine de km restant jusqu'à l'arrivée.

 

J'étais seul, en deuxième position mais je savais qu'au delà de la satisfaction d'avoir réussi une superbe étape, j'avais grillé quelques cartouches pour la suite.

 

A environ 5km de l'arrivée, j'ai ressenti une douleur intense et soudaine sur le côté en bas de la jambe gauche, je me suis arrêté pour me mettre du froid et de l'arnica en gel.

 

Je repars très lentement pour finir cette étape avec un gros sourire.

 

Le fait du jour :

Je me rend compte du plaisir absolue que j'ai à grimper.

 

5ème étape : 66km D+1786m en 7h12'

 

Une étape marquée par la visite surprise de mon ami Alain David qui faisait son périple estival en vélo à travers la France depuis la vendée.

 

Alors que je finissais une terrible descente, j'entendais une voix derrière moi que je connaissais, j'étais vers le 35ème km et je vis en me retournant Alain à l'arrêt tout étonné de me voir en 4ème position, Céline s'arrêta pour aller discuter quelques minutes avec lui.

 

Une décharge d'adrénaline violente parcourait mon corps suite à cette surprise, mais je restais concentré sur mon rythme sans m'enflammer.

 

Le fait du Jour :

 

Les 5 derniers km avec Pascal Perrotin qui m'a rejoind pour finir à plus de 10km/h ensemble avec comme escorte Céline et Alain, du grand bonheur.

 

6ème étape : 52.8km D+656m en 5h29'

J'avais dans l'idée de la faire à au moins 10km/h mais hélas les 15 derniers km auront eu raison de cette objectif rêvé.

 

Le départ de cette étape ce fait en groupe jusqu'au 13ème km ensuite au pied de la grosse difficulté du jour, j'accélère mais sans me mettre dans le rouge.

 

La fin de cette étape a été très séléctif avec des descentes courtes mais redoutable et une montée courte mais impressionnante!

 

Le fait du jour : Comme la veille, Pascal me reprend à plus ou moins 5km de l'arrivée, sauf qu'il court à 12km/h et ne veut pas ralentir, il me traine jusqu'au dernier km puis nous finissons ensemble l'étape à + de 15km/h pour les 800 derniers mètres pour passer sous les 5h30'.

 

Tous les résultats de l'Etoile Savoyarde 2014 :

http://statistik.d-u-v.org/getresultevent.php?event=19924

 

 

 

CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
CR et Résultats Etoile savoyarde 2014
Chaussures ouvertes! 4 étapes pour les Mizuno.

Chaussures ouvertes! 4 étapes pour les Mizuno.

Voir les commentaires

Semaine allégée ! J-1 ETOILE SAVOYARDE 2014

Publié le par Manu Ultra Runner

 

 

 

Du Lundi 30 Juin au Dimanche 6 Juillet :

 

 

Aucun footing, 3 x 15' de vélo (jeudi, vendredi et samedi), le repos fait partie de l'entrainement.

 

 

  • J-1 ETOILE SAVOYARDE (du 7 au 12 Juillet) :

 

 

 

Lundi 7: 51,5km D+ 969m

 

Mardi 8: 66.3km D+ 1467m

 

 

 

  • Mercredi 9(bon aniv Manu): 58.6km D+653m

 

 

 

Jeudi 10: 57.3km D+1327m

 

Vendredi 11: 64.6km D+1786m

 

Samedi 12: 53.6km D+656m

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

J-5 Etoile Savoyarde 2014

Publié le par Manu Ultra Runner

Dans 5 jours, direction Myans, un village situé à environ 10km de Chambery.

43 fondus, 43 athlètes en Ultra Fond vont se retrouver pour une course hors norme.

Je pars avec pour ambition de faire mieux quand 2011, ou j'avais réalisé 40h20' pour boucler les 6 étapes.

Les retrouvailles avec une grande partie de mes amis de l'Ultra risque de me donner une dose d'émotion immense.

Comme en 2011, Céline m'accompagnera en vélo pour ces 350km en montagne.

L'Etoile savoyarde est une course ou la convivialité, l'amitié et le partage prennent souvent le pas sur le côté sportif.

Michel Codet et toute son équipe vont une fois de plus réaliser une édition incroyable.

  • A noter l'absence de Jean-Jacques Moros qui faisait cette course chaque année depuis 2011 par contre Carmen Hildebrand sera bien là, elle qui à fait toutes les éditons de cette magnifique étoile.

LA LISTE DES INSCRITS :

Voir les commentaires